Skip to content Skip to footer

Owner - Maître confiturier

Vincent Paris

Tastefulness
99%
Sociability
96%
Usability
98%

L’HISTOIRE D’UN SORCIER DE L’ÎLE D’ORLÉANS DEVENU MAÎTRE CONFITURIER

Il fait chaud en ce matin ensoleillé dans les champs de l’île d’Orléans. 

Un petit garçon tout blond est absorbé par la vue de l’immensité de ce fleuve qui coule jusqu’à l’horizon, entre les montagnes à perte de vue, bordé par les champs agricoles à l’infini. Le fermier Elzéore, cet homme grand et fort qui semble tout droit sorti d’un conte, le rappelle gentiment à l’ordre avec un grand sourire plein de bonté. Il est loin derrière ces camarades, beaucoup plus vieux que lui, dans les rangs de fraise. Il doit remplir ses paniers de bois avant l’heure du midi où il rentrera chez lui avec sa petite bicyclette car les après-midi sont trop chauds pour les enfants dans les champs.

TRÈS JEUNE DÉJÀ, VINCENT PARIS CHÉRISSAIT UN AMOUR PARTICULIER POUR LES FRAISES DE L’ÎLE D’ORLÉANS.

Passant ses hivers en Europe durant son enfance, il retrouvait toute la quiétude, la beauté et la pureté de l’île d’Orléans tous les étés. Pour meubler sa solitude, son père lui a même préparé un micro-champ de fraises sur le bord du chemin Royal avec un kiosque pour vendre ses fruits récoltés. Sur un panneau en bois, avec de la peinture trouvée dans le garage, Vincent crée sa première enseigne : Fraise à vendre. L’aventure ne dura que le temps des premières fraises d’été. Mais une fibre entrepreneuriale avait germé chez le jeune apprenti.

 

C’EST DANS LA MÉTROPOLE DE MONTRÉAL QUE VINCENT PARIS CÔTOIE LES GRANDS CHEFS DE LA RESTAURATION.

À la fois français ou italien, il travaille dans de grands restaurants réputés pendant ses études à la respectable École des Hautes Études Commerciales. Il y apprendra à la fois que la meilleure cuisine se fait avec la fraîcheur et la qualité des ses ingrédients et que le marketing est surtout une affaire d’échantillonnage et de recherche et développement.

EN 2012 , IL VISITE UNE PETITE FERME ABANDONNÉE À SAINT-JEAN DE L’ÎLE D’ORLÉANS.  

Un petit lot de terre tronquée de la ferme de la Fraternité des Chevaliers de Saint-François d’Assise. Une vieille grange encombrée de souvenirs, d’histoires, un lot agricole de mauvaises herbes, de menthe et de chiendent, une maison bi-centenaire croulant sous les projets non finis et les courants d’air. Une occasion pour les fous audacieux ou rêveurs inconscients.  Le projet de la Confiturerie Tigidou y prend vie le 24 juin 2013, dans un premier coin de grange restauré. Le sorcier natif de l’île y concocte des recettes inventées avec les herbes sauvages qui poussent derrière la grange, s’inspirant des méthodes des plus grands maîtres confituriers de France. Une légende est née, celle des meilleures confitures au monde.

UTILISANT UN SUCRE NATUREL BIOLOGIQUE DE GRANDE QUALITÉ, DU JUS DE CITRON FRAIS ET TOUS LES PETITS FRUITS QUI POUSSENT SUR CETTE ÎLE MAGIQUE, L’APPRENTI MAÎTRE CONFITURIER DEVIENT JAMTENDER.

Biography

Utilisant un sucre naturel biologique de grande qualité, du jus de citron frais et tous les petits fruits qui poussent sur l'île d'Orléans, l'apprenti maître confiturier devient JAMTENDER.

Contact Form

    Préparez vos papilles pour 2024

    Notre année d’autocueillette et d’ateliers est terminée ! À l’année prochaine pour de nouvelles aventures gourmandes ! Laissez-nous votre adresse courriel pour ne rien manquer.